Questions fréquentes

Trouvez les réponses aux questions fréquentes ou recherchez directement sur le site.

Questions fréquentes

OUI. Nous serions ravis de vous contacter, analyser votre situation et vous faire part de notre éventuel intérêt pour l’acquisition des actions de votre société patrimoniale immobilière. Nous prendrions également le temps de vous expliquer les différentes étapes menant à le vente effective.

OUI. Typiquement, dans ce cas de figure, BLACKREIT achètera 100% des actions de votre société et effectuera le travail d’arbitrage.
En effet, nous vendrons probablement le commerce et l’appartement, maintiendrons et opérerons les immeubles résidentiels à long terme.

OUI. BLACKREIT dispose d’une expertise particulière en terme de maintenance, rénovation et mise aux normes. Ayant une équipe technique en interne, nous opérerions dans le présent cas les travaux nécessaires en vue de remettre aux normes les immeubles de la société fraîchement acquise.

Dans la majorité des cas, BLACKREIT achète 100% des actions des sociétés sur fonds propres, vous assurant donc que le closing aura lieu et que le paiement sera effectif dans les délais prévus.

Comme pour tout professionnel, le levier, l’arbitrage et l’économie d’échelle que nous réalisons après avoir regroupé toutes les sociétés acquises nous permettent de diminuer le coût de la gestion locative et technique des immeubles, augmentant ainsi significativement le rendement global de la société acquise et donc le portefeuille en général.

OUI. Il est important de connaître les intentions de l’acquéreur préalablement à la vente afin de vous prémunir de ce type de situations. BLACKREIT intègre automatiquement une clause interdisant l’opération précitée, protégeant ainsi le vendeur.

BLACKREIT aura calculé anticipativement à la marque d’intérêt que nous porterions pour votre société ce que représente le surcoût lié à ce taux d’intérêt élevé. Nous achèterions donc la société avec les engagements bancaires et les conditions connues.

BLACKREIT veillera à ce qu’au plus tard au closing, le cédant reçoive confirmation écrite de l’institution financière comme quoi il est désolidarisé de tous les crédits en cours. En cas de remboursement exigé des crédits, le coût du funding loss serait calculé et intégré au prix proposé pour l’acquisiton des actions.

Vous avez d’autres questions sur votre projet de vente ?